Terres Karens s’étend en Allemagne !

– Par Marion le Coz, volontaire de retour (Enfants du Mekong 2010-2011) –

En 2010-2011 j’ai eu la chance de participer au développement de Terres Karens dans le Nord Ouest de la Thaïlande. L’aventure venait tout juste de commencer : création de la coopérative de Mae Woei Clo, développement de la filière de commerce équitable Esprit Karen. Rentrée en Novembre 2011, je me suis installée à Munich où je travaille désormais. Les Karens n’ont jamais quitté mon cœur, et après mon retour je souhaitais continuer à m’investir pour Terres Karens. Le succès des ventes en France m’a convaincue d’essayer de développer l’activité ici, en Allemagne.

Marion le coz à Mae Woei CloMarion, Kitirot et Alexis – aout 2012

Une première vente a eu lieu le 24 Novembre à Munich et fut un réel succès. Les retours sur les produits étaient tous très positifs et encourageants pour le futur. Très récemment, l’association a convaincu une première boutique allemande de distribuer ses produits. Une vente sur un marché est aussi prévue pour le printemps. Ce n’est que le début de l’aventure outre-Rhin et nous devons encore faire connaître les produits ainsi que les projets soutenus par Terres Karens.

Si vous avez des connaissances en Allemagne, n’hésitez pas à leur parler du développement de Terres Karens !

 

Publicités

Deux belges à Mae Sot, à la découverte de la coopérative de tissus Terres Karens

– Par Yzé et Benoit Thillaye, volontaires Terres Karens à Mae Sot –

 Après une longue lignée française de volontaires sur le terrain représentée par Foulques Le Tarnec, Thibault et Adélaïde Asselot ainsi que par François-Xavier Lot, voici enfin deux belges pour reprendre la gestion de la coopérative de tissus de Mae Woei Clo.

Nous sommes arrivés le 13 novembre à Bangkok. Après une semaine de tuilage avec le volontaire précédent, un mois de cours de thaï dans la capitale, nous emménageons enfin à Mae Sot, dans notre petite cabane pleine de lés.

Quelques jours après notre arrivée, Jean-Baptiste Lassalas a repris le poste de Claire Scaramus à Mae Woei Clo. Il s’occupe de la gestion de l’atelier de couture avec l’aide de Blechrie et Kitirot, deux salariés Karens.

Notre quotidien à Mae Sot 
Le travail de la coopérative est passionnant et prenant. Nous avons passé nos premiers mois de mission à découvrir la coopérative et voir comment nous pourrions améliorer davantage son fonctionnement. Il faut dire que Thibault et Adélaïde Asselot nous avaient laissé d’excellentes bases. Par exemple, la création du logiciel de comptabilité BOB, qui nous est d’une aide précieuse. Nous avons donc continué leur travail en nous penchant tout d’abord sur les supports visuels, en reproduisant plusieurs nuanciers de couleurs (à distribuer à nos partenaires), nous avons commandé des étiquettes en tissu afin de régulariser l’envoi des produits en France. De plus, nous sommes actuellement en train de réaliser un nouveau catalogue en anglais, sur base de celui réalisé précédemment par François-Xavier Lot, pour les produits de Mae Woei Clo. Celui-ci nous aidera lors de la recherche de nouveaux points de vente en Thaïlande. Nous élargissons aussi le panel de couleurs suite à des demandes de clients. Nous sommes également en train de négocier un partenariat avec un magasin Karen, situé au cœur de Mae Sot.

Nous recevons régulièrement des commandes de lés des expatriées d’Esprit Karen Bangkok ainsi que de Terres Karens France. Depuis quelques semaines, nous travaillons sur notre première collection, qui a pour thème « la plage ». En effet, suite à une demande de l’un de nos clients situé à Koh Tan (minuscule île située près de Koh Samui, dans le Golfe de Thaïlande), nous nous sommes attelés à réaliser des produits marins. Par la suite, nous espérons pouvoir toucher d’autres points de ventes dans les îles car les touristes sont souvent avides de produits réalisés localement. Benoît, ancien étudiant en marine marchande, se sent comme un poisson dans l’eau dans cette nouvelle tâche.
Nous avons récemment été à Bangkok pour l’achat de cotonnades des produits destinés à Terres Karens France. En effet, ils sont en train de concocter de belles collections avec l’aide de Laure Macé de Lépinay, ancienne volontaire styliste, créatrice de la collection SWAI (qui signifie « beau » en thaï).

Volontaires à Mae Sot - Terres Karens

Escapade prochaine à Mae Woei Clo et Mae Sai

La semaine prochaine, nous recevrons les expatriées d’Esprit Karen à Mae Woei Clo. Durant leur séjour de trois jours, elles auront la chance de rencontrer les tisserandes et les couturières du village. Ces dernières leur montrerons leur atelier, leurs métiers à tisser, etc. Jean-Baptiste Lassalas, quant à lui, les invitera à la vente des fils qui a lieu tous les dimanches après la messe. Cette expérience leur donnera une idée plus précise du processus de confection des lés qu’elles nous commandent.
Après ce séjour, nous nous rendrons à Mae Sai, dans le nord du pays, afin de rejoindre les couturières de Terres Karens France. Nous nous réjouissons de les rencontrer et de leur soumettre les idées de produits de la France. A la suite de cette rencontre, nous réaliserons un catalogue des produits confectionnés là-bas.

Et la suite sera pour de nouvelles aventures belgo-franco-thaïo-karen…Tcheu khan maï comme on dit ici (« à très bientôt ») !